Douleurs de genoux : l'obésité a-t-elle une influence ?

Posted on

Et si la première complication n’avait rien à voir avec cela… Si elle était mécanique… Si les premières victimes étaient nos genoux…  On vous dit tout !

Obésité en France et à l’étranger : nos genoux sont les premières victimes ! Les résultats sont sans appel : plus le poids est élevé, et plus le surpoids ou l’obésité sont anciens, plus les douleurs des genoux sont importantes et fréquentes. Plus l’obésité arrive tôt dans la vie, plus les genoux sont soumis aux contraintes de la pesanteurs, et plus les risques d’arthrose sont élevés. N’hésitez donc pas à consulter votre médecin en cas de douleur, et n’oubliez pas qu’une perte de 10 % de votre poids total soulagera vos genoux, et facilitera vos déplacements. C’est le cas pour l’arthrose de la colonne lombaire, cette des hanches, ou des genoux. Avec une population de plus en plus active, les traumatismes du genou sont plus fréquents, rappelle le Pr Jean-Noël Argenson, chef du service de chirurgie orthopédique du CHU de Marseille. D’origine traumatique ou non, la douleur du genou nécessite un examen clinique et un interrogatoire précis pour orienter le diagnostic ainsi que le traitement. Cette intervention, trop souvent proposée, est beaucoup moins efficace pour les patients plus âgés, dont les ménisques, même usés, protègent encore les os de l’articulation. Les conséquences pour la santé augmentent si le surplus de masse adipeuse dépasse 20 % du poids total, et, plus l’excès de poids est important, plus les risques sont graves.

Le magnétisme qui agit dans la globalité du corps, peut agir parfois en priorité dans un autre domaine (si plus urgent), au détriment de ce que vous demandiez à Maëlle.

  • Orthèses plantaires.
  • Genouillères et autres orthèses.
  • Kiné et balnéothérapie.
  • Chirurgie conservatrice ou prothèses.

Les obèses dont la masse adipeuse se concentre dans le haut du corps sont plus susceptibles d’en souffrir, la pression exercée dans la région du coeur étant plus grande.

La pression exercée sur les articulations des hanches et des genoux peut aussi entraîner des douleurs arthritiques, que la perte de poids peut grandement soulager. Mais un autre problème (et non des moindres) est très souvent passé aux oubliettes : les problèmes de genoux. Pauvres genoux qui doivent supporter un poids beaucoup plus important que la moyenne. Le poids trop important exercé sur les genoux abîme le cartilage de ceux si, et on ne sait pas encore à se jour en recréer. Les charges et les pressions les plus importantes sont au niveau des genoux, et en particulier au niveau de la rotule. Les douleurs, les lésions cartilagineuses et même les arthroses sont plus importantes chez les personnes obèses. Il faut savoir que les douleurs rachidiennes surtout lombaires sont plus fréquentes en cas de surcharge pondérale. De plus, les patients obèses doivent être encouragés à perdre du poids avant la pose chirurgicale d’une prothèse du genou ou de la hanche. Les bienfaits de l’activité physique régulière ne sont plus à démontrer dans la protection cardio-vasculaire.

Mon conseil bonus pour les genoux

  • ne pas rester plus de 2 heures sans bouger ;
  • marcher 30 minutes chaque jour ;
  • faire attention à son alimentation ;
  • faire quelques exercices simples, etc.

Tu te fais plus de mal que de bien avec cette attitude inflexible, car tu t’empêches de trouver des moyens plus faciles pour faire face à ton avenir.

Tu n’as plus à croire que plier veut dire être à genoux devant l’autre ou être une personne soumise. Il est très important de soulager les douleurs en rapport avec l’excès de poids pour que vous puissiez à nouveau vous déplacer et bouger facilement. N’attendez pas d’avoir perdu du poids pour ne plus souffrir… Il faut traiter la douleur. D’une manière générale la perte de poids soulage les douleurs des genoux et des hanches. Mais attention, si ces douleurs sont en rapport avec des lésions d’arthrose évoluées, cette perte de poids ne les supprimera pas. Les prothèses de hanche sont notamment 2,5 fois plus fréquentes chez les personnes atteintes d’obésité. Outre les conséquences mécaniques du surpoids, le risque de maladie ostéo-articulaire est également plus important chez les personnes obèses du fait de leur métabolisme. Plus je me sédentarise, plus je m’expose à une prise de poids… Le meilleur remède pour lutter contre ces douleurs chroniques reste bien entendu la perte de poids. L’activité physique peut également être une alliée précieuse dans cette lutte contre les douleurs.

5 commandements pour dire adieu à ses douleurs aux genoux

  • Découvrez votre squelette et ses articulations : genou, hanche, poignet…

Tout cela peut paraître très complexe mais pour obtenir des résultats nous devons dans un premier temps modifier certaines habitudes alimentaires

pouvoir régénérer son énergie et d’avoir plus d’énergie disponible pour l’élimination des toxines puisque de nombreuses fonctions (musculaire, intellectuelle…) sont réduites à leur minimum. En règle générale, les personnes âgées de 60ans et plus sont les premières touchées ainsi que les sportifs ayant eu une blessure aux genoux. – Votre métier malmène vos genoux, avec des charges lourdes ou des postures inconfortables et prolongées (plombier, carreleur, maçon). Comme vous pouvez vous en douter, il est déconseillé de s’orienter vers des sports où les genoux subiront des chocs répétés. La gonarthrose, ou arthrose du genou, est le plus fréquemment liée à l’obésité, de même que les douleurs lombaires. Les sujets «gros» souffrent, en effet, plus volontiers de leurs articulations portantes en raison du stress mécanique, même si c’est moins flagrant pour l’arthrose de hanche. D’autres sont bruyantes comme les doigts et les genoux ; d’autres, enfin, plus insidieuses comme la hanche et le coude. Tout repose sur les antalgiques, les anti-inflammatoires et les infiltrations de cortisone ou d’acide hyaluronique, réservées surtout aux genoux et à la hanche. Après la pose d’une prothèse de genou, les patients doivent suivre un programme de rééducation de plusieurs mois pour retrouver une articulation souple et sans douleur.

Pour leur action contre l’inflammation, la douleur et la fièvre, les anti-inflammatoires sont extrêmement utilisés. Comment agissent-ils ? Dans quelles circonstances les prendre ? Quels sont leurs effets indésirables ? Mémento des anti-inflammatoires…

L’arthrose est de loin la première cause de douleurs au genou chez les plus de 50 ans.

Avec cette greffe, il n’existe pas de problème de compatibilité de groupe sanguin comme cela peut être le cas pour les greffes de cœur ou les greffes de foie. Une douleur au genou, ou parfois même aux deux genoux, constitue un problème de santé assez fréquent. * Bursite – inflammation causée par la pression continue sur le genou, comme à genoux pour un long séjour, la sur utilisation ou une blessure Votre médecin effectuera un examen physique, avec une attention particulière pour les genoux, les hanches, les jambes et d’autres articulations. * Les deux genoux sont touchés? * Genou x-ray Votre médecin peut vous prescrire des médicaments non-stéroïdiens anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui sont plus forts que ceux disponibles sans ordonnance. Si vous n’aidez pas, votre médecin peut injecter un genou stéroïdes pour réduire la douleur et l’inflammation. Appelez votre médecin si: * Ne pas être en mesure de supporter le poids du corps dans le genou * Dormir avec un oreiller sous ou entre les genoux.

Je suis obèse et mes genoux me font souffrir quand je marche : est-ce une indication pour la chirurgie de l’obésité ?

Pour genou douleur associée à la surexploitation ou l’activité physique: * Toujours effectuer réchauffer avant d’exercer et refroidir tout en laissant après une activité physique.

Placez un oreiller entre vos genoux pour vous allonger sur le côté pour aider à diminuer la douleur.